Librairie Les Editeurs Réunis

Newsletter

TOLSTOÏ ET LA RUSSIE

Tolstoï et la Russie, Cahiers Léon Tolstoï 21

Plus de détails


10,00 € TTC

Disponibilité :

1 pièce en stock


Publié sous la direction de Gérard Abensour
Institut d’Etudes Slaves, 2010            

Tolstoï et la Russie. Nationalisme, patriotisme, orthodoxie, amour d’un peuple, d’une langue, d’une terre. Cette terre où il repose seul au milieu d’une clairière. Un nœud de contradictions. Russe par toutes les fibres de son être, mais ne se déterminant que dans un jeu d’oppositions et de négations.
En réaction à la séduction du Caucase, il découvre ce qu’est la vraie Russie (Gérard Abensour).

Déjà dans la guerre de 1812 qu’il décrit dans Guerre et paix, il décèle l’existence d’un patriotisme latent (Michel Acouturier). Ce patriotisme qui s’épanouit lors des combats meurtriers de la guerre de Crimée en 1854 (Ilya Platov). Lui qui a si belle allure dans son uniforme d’officier commence déjà à manifester un patriotisme qui a des relents d’anti patriotisme (Michel Niqueux). Même contradiction en matière de religion où on peut parler de la sainte étrangeté de certains personnages (Marie Sémon). Et pourtant, devant l’odieux des pogroms, sa seule réaction le conduit à s’interroger sur le concept de judaïté (Boris Czerny). Paradoxalement ce contempteur de l’état inspirera les fondateurs du parti KD, ces libéraux qui, sous son influence, réhabiliteront la terre russe (Danièle Beaune-Gray). La Russie est d’abord une terre.

G. A.

Panier  

(vide)

Nouveaux produits

Pas de nouveau produit pour le moment