top of page

dans l'entourage du tsar : mémoires, 1911-1920

En 1911, le père Georges Chavelsky est nommé aumônier général des armées russes. Jusqu'à la défaite de l'armée des volontaires contre les bolchéviks, en 1920, il dépeindra tous les évènements dont il est le témoin. Un document exceptionnel, traduit du russe par André Donzeau, qui nous éclaire sur la fin de l'empire des tsars.
Parvenu grâce à ses brillantes qualités à l'un des plus hauts postes de l'empire, le père Georges Chavelsky voit avec lucidité s'avancer la catastrophe et tente vainement d'ouvrir les yeux de Nicolas II. Il montre surtout de très remarquables qualités d'historien, dressant un état des lieux de son pays, alors que, de réforme en réforme, grâce à la clairvoyance qui animait certains hommes d'État, il se transformait à pas de géant en une Russie moderne et prospère.
Rien ne lui échappe : l'incroyable incurie des officiers, l'influence de Raspoutine, l'invraisemblable aveuglement du tsar, la fourberie des gens d'Église...

Traduit du russe par André Donzeau, éditions Singulières, 2011

J'ai vécu la fin de la Russie impériale - Georges Chavelski

14,90 €Prix
TVA Incluse

    Articles similaires