top of page

Traduit du russe par Gabriel Arout, préface de Daniel-Rops

Andreï Kovrine, jeune et brillant intellectuel promis à une chaire à la Faculté, travailleur infatigable, part se reposer dans la propriété de province d’un de ses amis, immense domaine pourvu d’un verger et d’un jardin merveilleux dont ce dernier s’occupe passionnément avec l’aide de sa fille, la jeune et belle Tatiana. Mais Kovrine commence à avoir une vision récurrente : celle d’un mystérieux moine noir dont une prophétie annonce le retour prochain.
« Le Moine noir est une splendeur », s’était exclamé Tolstoï à propos de ce récit inspiré d’un rêve que Tchekhov avait lui-même eu. Il est ici suivi de Volodia et Une morne histoire.

Trois nouvelles sur la folie, la vieillesse et la mort, à la beauté à la fois ordinaire et tragique.

Le Moine noir, suivi de Volodia et Une morne histoire- Anton Tchekhov

10,00 €Prix
TVA Incluse