top of page

Traduit du russe par Veronika Dorman et Laëtitia Decourt, Michel Lafon.

363 pages, paru le 12/05/2022.

 

« La raison principale de mon épuisement moral, c'était la conscience que mes camarades et moi combattions dans ce pays pour un gouvernement corrompu et détesté par ses propres citoyens, pour un peuple qui avait perdu son droit à la souveraineté, et que nous aidions une armée totalement inapte. J'avais besoin de savoir de quel côté je me battais et quelles valeurs je défendais. »

Moi, Marat, ex-commandant de l'armée Wagner - Marat Gabidullin

19,95 €Prix
TVA Incluse