La guerre silencieuse contre le virus me rappelle une romance de Boulat Okoudjava.


Le chanteur et poète soviétique Boulat Okoudjava (Булат Окуджава) (1924-1997)